Bilan après un mois de lavage aux poudres ayurvédiques

Publié le par Golawok

Ca y est, nous y sommes. Cela fait un peu plus d'un mois que je suis passée aux poudres ayurvédiques pour me laver les cheveux.

J'utilise principalement un mélange des poudres suivantes :
- reetha
- fénugrec
- brahmi
- amla
- tulsi

Une bonne quantité de reetha pour bien laver les cheveux et une plus petite quantité des autres poudres.


J'ai d'abord remarqué que mes cheveux tombaient moins après le lavage qu'avec les shampooings solides que j'utilisais avant. Le fait de ne plus utiliser de tensioactifs comme le SCS ou le SCI y est forcément pour quelque chose, c'est moins agressif pour le cuir chevelu. Et les poudres que j'ai choisies sont réputées pour fortifier les cheveux et stimuler leur pousse. D'ailleurs, je dois aller chez le coiffeur alors que j'y suis allée il y a 3 semaines et qu'avant j'y allais tous les mois. Donc là aussi, il y a une évolution (pas forcément positive car au final ça va me coûter plus cher en coiffeur - mais il faut savoir ce qu'on veut !).

Mes cheveux ont du volume, autant qu'avec un shampooing solide. Ils sont doux et se démêlent sans aucun soucis. Finis les noeuds sur le dessus de la tête, ce qui fait que je tire moins dessus et qu'ils tombent moins.

Si je suis passée aux poudres, c'est au départ pour réguler mon cuir chevelu gras. Là, je remarque une très nette amélioration. Ce n'est pas encore parfait mais je peux sortir le lendemain du shampooing sans avoir honte et c'est déjà pas mal. Par contre, il faut quand même que je les lave si je veux qu'ils aient du volume et de la tenue parce qu'ils sont bien plats au réveil. Autre amélioration notée au réveil, mes cheveux sont en place et plus ébouriffés au point de me faire des trous dans la tête comme je pouvais avoir avant. Oui, j'ai peu de cheveux alors dès qu'ils sont sales, ça se voit vraiment beaucoup.

Le lavage aux poudres entrainent une organisation importante (oui, j'exagère un peu). Il faut mettre les poudres dans un récipient, faire bouillir de l'eau et préparer la pâte qu'on va appliquer sur les cheveux après. Et surtout, il faut laisser poser un peu (le temps de ma douche généralement) puis rincer abondamment et ça prend des plombes. Donc quand je n'ai pas trop le temps ou que je ne suis pas chez moi, j'utilise des shampooings achetés chez Azae Pur. J'ai investi dans le shampooing au henné de chez Santé ainsi que dans le shampooing Être de mèche de chez Propolia. J'en suis plutôt satisfaite car ils ne regraissent pas mes cheveux.

Au final, je suis très contente d'avoir sauté le pas. Je ne retournerai pas aux shampooings solides parce que même s'ils sont faits maison et naturels, ils sont très agressifs et ne me conviennent pas du tout. Je pense avoir trouvé un moyen de bien me laver les cheveux tout en en prenant soin. Peut-être qu'un jour, je finirai par les aimer, qui sait ?

Publié dans Cheveux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article