Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

9 articles avec ingredients maison

Fabriquer son gel d'aloe vera

Publié le par Golawok

A partir de la poudre d'aloe vera concentrée, on peut facilement réaliser un gel d'aloe vera. Il suffit de 0,5 g de poudre pour faire 100 ml de produit. On trouve 5 g de poudre chez Absolubio au tarif de 5 €. Pour 50 centimes donc, ça vaut le coup !

Recette :
- Eau minérale : 97,9 %
- Aloe vera en poudre : 0,5 %
- Gomme xanthane : 1 %
- Cosgard : 0,6 %

Il suffit de verser l'eau dans un récipient, d'y ajouter la poudre d'aloe vera et de bien mélanger pour dissoudre la poudre. On obtient du jus d'aloe vera. Pour en faire un gel, on ajoute de la xanthane. Et ensuite, on ajoute du cosgard si on souhaite conserver la préparation.

Fabriquer son gel d'aloe vera

Résultat :
Un gel d'aloe vera comme celui qu'on trouve dans le commerce mais beaucoup plus économique. Très facile à réaliser, il se conserve plusieurs mois au frigo.

Publié dans Ingrédients maison

Partager cet article

Repost 0

Macérât aqueux de poudres ayurvédiques et d'orties

Publié le par Golawok

J'ai testé il y a peu la recette de shampooing au maca vital proposé sur le site d'AZ, censé être fortifiant et empêcher la chute des cheveux. C'a été pour moi une catastrophe ! Je n'avais jamais autant perdu mes cheveux, j'en retrouvais partout. J'ai même fini par utiliser un shampooing du commerce (si... !) mais pas n'importe lequel, le Baby Miel d'Alepia. Mais bon, ce n'est pas la solution, hein, vous me connaissez, je préfère tout faire moi-même.

 

J'ai donc décidé de me faire un autre shampooing, à base de poudres ayurvédiques et d'orties qui renforcent les cheveux et favorisent leur pousse. Il m'a donc fallu faire un macérât aqueux de poudres et voici ce que j'ai fait :

 

Recette :

- Eau minérale : 200 ml

- Poudre de brhami : 5 g

- Poudre de kapoor kachli : 5 g

- Poudre d'orange : 5 g

- Orties en poudre : 5 g

 

On mélange les poudres entre elles puis on verse l'eau dessus. On mélange à nouveau puis on met dans une bouteille. On secoue bien et on met à l'abri de la lumière pendant 24h. On pense à remuer la bouteille de temps en temps pendant ces 24h puis on filtre. Le macérât aqueux est prêt à être intégré dans une recette.

 

 

Blog-435.jpg

 

Bien sûr, la photo a été prise après avoir utilisé une bonne partie du macérât. On perd de la matière à la filtration mais pas autant quand même !

La couleur n'est pas des plus glamours, l'odeur n'est pas à tomber non plus mais c'est un chouette ingrédient, vous verrez !

Publié dans Ingrédients maison

Partager cet article

Repost 0

Infusion de lavande

Publié le par Golawok

N'ayant pas d'hydrolat de lavande, je me suis lancée dans une infusion de lavande. Vous verrez pourquoi dans un prochain article.

 

Recette :

- 250 ml d'eau

- Fleurs de lavandin

 

Faire bouillir l'eau, retirer du feu et y jeter les fleurs de lavandin. Laisser infuser 15 minutes en mélangeant de temps en temps.

 

Nouvelle-image.JPG

 

Ensuite, filtrer et mettre en bouteille. C'est prêt !

 

Blog-432.jpg

 

Pensez à mettre un conservateur si vous souhaitez le conserver.

Publié dans Ingrédients maison

Partager cet article

Repost 0

Beurre d'olive

Publié le par Golawok

J'ai piqué cette recette sur le blog de Cristine.

On peut l'utiliser pur sur la peau comme soin nourrissant ou l'incorporer dans la phase huileuse de nos tambouilles.

 

Recette :

- Huile d'olive : 125 g

- Cire d'abeille jaune : 30 g

- Vitamine E : 0,03 g

 

Faire fondre au bain-marie l'huile et la cire puis, hors du bain-marie, ajouter la vitamine E et fouetter jusqu'à refroidissement complet.

 

Blog-178.jpg

 

Résultat :

Un beurre tendre et onctueux à la délicieuse odeur d'huile d'olive. Appliqué pur sur la peau, il fond et pénètre très vite sans laisser de film gras (enfin, un peu quand même hein, ça reste un beurre). L'odeur d'olive ne reste pas sur la peau, vous pouvez donc vous tartiner sans crainte.

Publié dans Ingrédients maison

Partager cet article

Repost 0

Pâquerette ou camomille ?

Publié le par Golawok

Un jour, en ramassant des pâquerettes pour me faire un macérât huileux de bellis, je me suis rendue compte que les fleurs que je ramassais n'étaient pas celles que je pensais. Après vérification, il s'agissait en fait de camomille ! Eh oui, la camomille pousse partout, comme la pâquerette mais elle a des propriétés bien différentes.

 

Comment les distinguer ?

La camomille a la tige couverte de petites feuilles alors que la pâquerette a la tige lisse. Voici une image de fleur de camomille :

http://www.terrevivante.org/uploads/Image/c2/IMF_ACCROCHE_G_WEB_CHEMIN_36_1222696829.jpg

 

Ne me demandez pas la différence entre la camomille allemande et la romaine, je n'en ai aucune idée. Même avec des photos, je ne fais pas la différence.

 

Propriétés de la camomille (communes aux deux camomilles) :

- Digestive

- Anti-inflammatoire
- Sédative
- Antispasmodique
- Analgésique
- Fébrifuge
- Cicatrisante
- Emolliente
- Désinfectante
- Antirhumatismale
- Antinévralgique

 

J'ai donc ramassé plein de fleurs, je les ai mises dans de l'huile végétale d'amande douce et j'ai laissé macérer. J'ai fini par l'oublier puis je m'en suis souvenu et je l'ai filtré de longs mois plus tard. J'ai obtenu 400 ml de magnifique macérât huileux de camomille. A quoi cela pouvait-il me servir ? Avec ses propriétés anti-inflammatoire, analgésique et cicatrisante, j'ai décidé de l'incorporer dans mon soin après-soleil.

 

Cet article vous a peut-être été utile, mais peut-être connaissiez-vous déjà la différence. En tout cas, à chaque fois que je dis à quelqu'un que cette fleur est une camomille, on me répond "Ah bon ?? Je croyais que c'était une pâquerette !"

 

La prochaine fois que vous vous promènerez, faites bien attention et cueillez vite cette merveilleuse camomille pleine de bienfaits. Mais attention, ne cueillez que la fleur, n'arrachez pas la racine : respectez la fleur et son environnement.

Publié dans Ingrédients maison

Partager cet article

Repost 0

Macérât aqueux de bois de Panama

Publié le par Golawok

L'écorce de bois de Panama régule les sécrétions de sébum, stimule la pousse des cheveux et apporte de la lumière aux cheveux châtains à bruns. A ne pas utiliser donc si vous êtes blonde.

 

Recette :

- 10 g d'écorce de bois de Panama

- 90 ml d'eau

 

Verser l'eau et les copeaux dans un récipient hermétique, bien agiter. Placer à l'abri de la lumière pendant 24h en agitant de temps en temps. Filtrer puis mettre dans un flacon propre.

 

A utiliser de suite ou mettre 20 gouttes de conservateur si vous souhaitez l'utiliser en plusieurs fois.

 

Publié dans Ingrédients maison

Partager cet article

Repost 0

Macérât huileux de poudre de brahmi

Publié le par Golawok

La poudre de brahmi favorise la pousse des cheveux en les rendant plus forts, plus épais et plus brillants. Elle apaise le cuir chevelu et lutte contre les pellicules.

 

Pour les cheveux gras, rien de mieux que l'huile de jojoba qui normalise la production de sébum, lutte contre la chute des cheveux et leur apporte brillance et nutrition.

 

Recette :

- 10 g de poudre de brahmi

- 90 ml d'huile de jojoba

 

Verser la poudre et l'huile dans un flacon, bien agiter. Placer le flacon à l'abri de la lumière pendant 24 h et agiter de temps en temps. Filtrer et mettre dans un flacon propre.

 

La filtration est trèèèèès longue. Faites-le de préférence le soir pour pouvoir mettre en flacon le lendemain matin. On peut ensuite l'utiliser immédiatement.

Publié dans Ingrédients maison

Partager cet article

Repost 0

Macérâts hydroglycérinés ou huileux

Publié le par Golawok

La macération d'une plante dans un solvant a pour but d'extraire les principes actifs de la plante. Elle peut durer plusieurs semaines, avec agitations régulières. A la fin de la macération, le mélange est filtré pour éliminer les morceaux de plante. Le liquide restant est alors chargé d'actifs de la plante.

 

Je fabrique plusieurs macérâts maison, c'est vraiment très facile et surtout très économique.

 

J'ai commencé par le macérât huileux de bellis (pâquerettes) qui a des vertus raffermissantes. Il m'a suffit de cueillir des pâquerettes dans mon jardin, de les mettre dans un pot de confiture préalablement désinfecté à l'alcool et de couvrir les fleurs d'huile végétale d'amande douce (vous pouvez utiliser n'importe quelle huile végétale). J'ai laissé macérer plusieurs mois puis je l'ai filtré.

 

J'ai ensuite enchaîné sur un macérât de calendula en faisant macérer des fleurs de soucis dans de l'huile végétale de tournesol bio. Après filtration, j'ai obtenu une huile antiseptique, cicatrisante, reconstituante et anti-inflammatoire que j'utilise très régulièrement dans les soins de ma fille.

J'en ai toujours un en macération.

 

Calendula

 

Blog-025.jpg

 

 

J'ai aussi en préparation un macérât hydroglycériné de concombre, un macérât de vigne rouge et un macérât hydroglycériné de lierre grimpant (cueilli dans mon jardin).

Le macérât hydroglycériné est un mélange de 50 % d'eau et de 50 % de glycérine. On met les plantes dans un pot, on couvre du mélange eau/glycérine, on ajoute du conservateur et on laisse macérer. On filtre, on met en flacon et hop au frigo pour une meilleure conservation.

 

 Vigne rouge

Blog-023.jpg

 

Concombre

Blog 022

 

Lierre grimpant

 Blog-024.jpg

 

Les macérâts peuvent être utilisés en phase huileuse ou en phase aqueuse (pour les hydroglycérinés) de vos préparations ou être utilisés purs en tant qu'huile pour le corps ou lotion tonique.

Publié dans Ingrédients maison

Partager cet article

Repost 0

Fabriquer son silicone végétal

Publié le par Golawok

J'ai vu, sur le site de Caly, la recette du silicone végétal. J'ai envie de la partager avec vous car c'est très simple à faire et très économique !

 

Ingrédients :

- 0,5 g de carraghénane en poudre

- 100 ml d'eau

- 1 g de conservateur

 

Fabrication :

Mettre l'eau à chauffer au bain marie. Une fois bien chaude, ajouter la poudre de carraghénane et mélanger bien. Laisser refroidir puis ajouter le conservateur. Mettre en flacon.

 

Résultat :

La préparation s'épaissit. Vous avez désormais un silicone végétal parfait qui apportera douceur et émollience à vos préparations.

Publié dans Ingrédients maison

Partager cet article

Repost 0