Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

13 articles avec l'eczema - ennemi public n°1

Baume Exomega-like

Publié le par Golawok

Ma fille refait de l'eczéma. On est retourné chez l'allergologue. Rien de nouveau sous le soleil : allergie à la cacahuète et peut-être aux moisissures. L'allergologue nous a prescrit un baume émollient appelé Exoméga. Le prix fait peur mais la composition fait encore plus peur :
Aqua, mineral oil, Paraffinum liquidum, Butyrospermum parkii (shea butter) (butyrospermum parkii butter), glycerin, polysorbate 60, cetearyl alcohol, dimethicone, PEG-12, Oenothera biennis oil, butylene glycol, squalane, niacinamide, 10-hydroxydecanoic acid, Avena sativa leaf/stem extract, benzoic acid, BHT, C13-14 isoparaffin, cetearyl glucoside, chlorphenesin, disodium EDTA, laureth-7, maltodextrin, phenoxyethanol, polyacrylamide, sodium acetate, tocopherol.

Des huiles minérales, des conservateurs en pagaille, plein de saletés et au milieu, quelques ingrédients intéressants : beurre de karité, huile d'onagre, cetearyl glucoside (émulsifiant), glycérine, avoine, squalane et vitamine E.

Je tente donc de le reproduire avec ce que j'ai sous la main. J'ai reçu d'un fournisseur de l'huile végétale d'avoine. Cette huile est idéale pour les problèmes d'eczéma mais son prix m'interdit de la proposer dans la boutique. A 250 € le litre, elle est un peu inabordable... Du coup, j'ai quelques millilitres à utiliser, autant que ça serve à ma princesse.

Recette :
- Huile végétale de germes de blé (pour la vitamine B et son action sur les peaux sèches et irritées) : 8 %
- Beurre de karité : 7 %
- Huile végétale d'avoine : 5 %
- Cetearyl glucoside : 5 %
- Eau minérale : 58,7 %
- Glycérine : 5 %
- Squalane : 5 %
- Avoine en poudre : 5 %
- Vitamine E : 0,5 %
- Cosgard : 0,8 %

Baume Exomega-like

L'image est un peu trompeuse, la crème ne déphase pas du tout.

Après avoir mélangé pendant de longues minutes pour tenter de dissoudre l'avoine dans la crème, j'obtiens une jolie crème jaune foncé qui sent bon le blé.

La texture n'est pas aussi épaisse que celle de l'Exomega. Je pense qu'il faudrait que je mette de l'alcool cetearylique et l'associer avec le cetearyl glucoside mais je n'ai pas envie d'acheter un co-émulsifiant qui ne me servira presque jamais. La prochaine fois, je mettrai peut-être de l'oliwax pour obtenir une texture plus épaisse.

La crème s'étale bien et pénètre sans problème. Côté efficacité, je reviendrai donner des nouvelles sous peu.

Partager cet article

Repost 0

Crème pour les mains irritées

Publié le par Golawok

Avec le froid, mes mains et surtout celles de ma fille sont sèches. L'eczéma pointe même le bout de son nez. Il est temps de réaliser une crème que je pourrai utiliser toute la journée et que je pourrai mettre sur les mains de ma fille matin, midi et soir pour qu'elle retrouve sa peau de bébé.

Recette :
- Macérât huileux pour peaux irritées : 10 %
- Huile végétale de touloucouna : 10 %
- Olivem 1000 : 6 %
- Eau minérale : 61,4 %
- Allantoïne : 1 %
- Aloe vera : 5 %
- Lait de coco en poudre : 5 %
- Fragrance sans allergène guimauve : 1 %
- Cosgard : 0,6 %

Crème pour les mains irritées

La crème est très agréable, elle pénètre vite et sent divinement bon. Les mains sont toutes douces et bien hydratées. Je sens que ça fait du bien, mes mains sont bien moins sèches et résistent mieux au froid et à l'humidité ambiante.

Partager cet article

Repost 0

Crème anti-eczéma, recette collective

Publié le par Golawok

Comme rien ne marchait, j'ai pensé qu'à plusieurs on était plus fort. J'ai donc suivi tous les conseils que vous m'avez donné après la publication de l'article concernant ma dernière crème pour les mains anti-eczéma. Je n'avais jamais pensé à utiliser l'allantoine et encore moins le macérât de millepertuis.

 

Recette :

- Macérât huileux de millepertuis : 15 %
- Macérât huileux de calendula : 15 %
- Olivem 1000 : 6 %
- Extrait hydroglycériné de tepezcohuite : 36 %

- Aloe vera : 16,4 %

- Urée : 5 %
- Allantoïne : 1 %
- Avoine en poudre : 3 %

- Provitamine B5 : 2 %
- Cosgard : 0,6 %

 

Blog-002.jpg

 

Résultat :

Après plusieurs jours d'utilisation, l'eczéma a presque disparu. Il reste encore quelques plaques mais celles-ci sont bien moins étendues, moins rouges et démangent moins.

Après quelques semaines, je peux dire que les crises sont toujours là mais moins fréquentes. Avec la chaleur et le beau temps, les plaques sont quasi invisibles mais je continue l'application régulière de la crème. Aux endroits où se situaient les plaques, ma peau s'est beaucoup affinée, j'espère qu'elle reprendra un peu de vigueur prochainement.

 

En tout cas, je voulais vous remercier, on est vraiment plus fort à plusieurs. N'hésitez pas à me donner d'autres conseils, je ne désespère pas me débarrasser définitivement de cette saleté !

Partager cet article

Repost 0

Crème main anti-eczéma (encore une...)

Publié le par Golawok

Je suis toujours à la recherche d'un moyen de faire partir l'eczéma que j'ai sur les mains. Les crises sont de plus en plus fréquentes, ça gratte, ça brûle, je n'en peux plus ! Je me suis demandé si le cosgard ne serait pas responsable. Je le tolère très bien mais peut-être que sur mes mains, je ne le tolère pas. Oui, ce serait un peu étrange je vous l'accorde mais je teste tout ce que je peux.

 

J'avais fait une crème pour les pieds à base d'urée que j'utilisais sur mes mains le soir avant de me coucher. Aïe, ça brûle ce truc mais ça semble relativement efficace ! Mais quand je dis que ça brûle, ça brûle vraiment beaucoup. Il me faut plusieurs minutes après application pour ne plus souffrir (faut dire que ma peau est à vif à force de me gratter). Dans ma crème, j'avais dosé l'urée à 10 %, j'ai donc décidé de baisser le pourcentage à 5 %.

 

Recette pour 15 ml environ :

- Huile végétale de carthame : 2,25 g
- Huile végétale d'inca inchi : 2,25 g
- Olivem 1000 : 0,9 g
- Hydrolat de camomille : 6,8 g
- Urée : 0,75 g
- Extrait CO² de camomille : une pointe de couteau
- Banane en poudre : 0,75 g
- Aloe vera : 1,5 g
- Extrait de pépins de pamplemousse : 5 gouttes

 

DSC_0002-copie-2.JPG

 

Résultat :

Ca m'a l'air de bien fonctionner !! Ca brûle un peu mais ça passe vite. J'en mets plusieurs fois par jour et dès le lendemain, ça va déjà beaucoup mieux : plus de brûlures à l'application et les plaques disparaissent. Beaucoup moins de rougeurs, les démangeaisons ont énormément diminué.

Pour l'odeur, on repassera hein, l'odeur de camomille est très présente mais bon, on fait avec.

 

Après quelques jours d'utilisation, il me reste quelques plaques bien rouges mais certaines ont totalement disparu. Je confirme également que le cosgard ne me fait rien et que je peux l'utiliser sans problème : il n'est pas la cause de mon eczéma.

 

Edit : Suite à une grosse poussée de stress, tout est revenu. Je crois que je n'arriverai pas à régler mon problème tant que je n'aurai pas réglé mon problème de stress. Il faut dire que gérer 2 entreprises, c'est dur ! Enfin, les vacances approchent, ça devrait me faire du bien.

Partager cet article

Repost 0

Crème pour les mains anti-eczéma

Publié le par Golawok

Mes crises d'eczéma étant très importantes en ce moment, toutes les crèmes que j'utilise me brûlent les mains. Je commence même à avoir des crevasses dans les doigts, chose qui ne m'arrive jamais.

J'ai donc refait une crème pour les mains, sur la recette de Kakou, j'ai juste modifié/ajouté quelques ingrédients réputés pour lutter contre l'eczéma.

 

Recette :

- Huile végétale d'inca inchi : 5 g

- Huile végétale de framboise : 5 g

- Huile végétale d'olive : 2,5 g

- Extrait CO2 de grenade : 2,5 g

- Eau minérale : 25 g
- Olivem 1000 : 1 g
- Alcool cétylique : 2,5 g
- Acide stéarique : 1 g
- Glycérine : 5 g

- Conservateur : 0,6 g

 

Blog 376

 

Résultat :

La crème ne sent pas très bon (l'odeur de l'huile de framboise ressort) et elle est un peu grasse mais elle semble faire du bien à ma peau. Mes crevasses ont disparu, l'eczéma semble réagir de façon positive.

A voir sur le long terme.

Partager cet article

Repost 0

Crème pour les mains anti-eczéma

Publié le par Golawok

Mes crises d'eczéma étant très importantes en ce moment, les diverses crèmes que j'utilise me brûlent les mains et ne changent rien à l'aspect de ma peau. Mon eczéma a même tendance à s'étendre et à me faire des crevasses dans les doigts.

Cette nouvelle crème a pour mission de soigner ce mal dont je souffre depuis trop longtemps. J'ai gardé la formule de base de la crème de Kakou mais j'ai modifié et/ou ajouté certains ingrédients réputés lutter contre l'eczéma.

 

Recette pour 50 ml environ :

- Hydrolat de camomille romaine : 25 g
- Olivem 1000 : 1 g
- Huile végétale de framboise : 5 g

- Huile végétale d'inca inchi : 5 g

- Extrait CO2 de grenade : 2,5 g
- Alcool cétylique : 2,5 g
- Acide stéarique : 1 g
- Glycérine : 5 g

- Extrait CO2 de camomille allemande : 0,1 g

- Conservateur cosgard : 10 gouttes

 

Blog-376.jpg

 

 

Résultat :

 

La crème ne sent pas très bon (l'odeur de l'huile végétale de framboise domine) et est un peu grasse mais elle a l'air de faire du bien à ma peau. Je l'utilise en complément d'une crème à la cortisone (pas le choix) et je sens une différence après quelques jours d'utilisation.

Partager cet article

Repost 0

Huile de douche aux 6 huiles végétales

Publié le par Golawok

La 1ere huile de douche étant agréable à utiliser et assez prometteuse, j'ai décidé d'en refaire mais en intégrant de nombreuses huiles émollientes, apaisantes et réparatrices pour un effet supplémentaire sur la peau desséchée de ma fille.

 

Recette pour 200 ml environ :

- HV olive (nourrissante, émolliente, calmante) : 18 g

- HV germes de blé (nourrissante, très émolliente, protectrice, réparatrice et régénérante) : 18 g

- HV onagre (hydratante, apaisante, adoucissante et restructurante) : 18 g

- Macérât huileux de calendula (anti-inflammatoire, cicatrisant, adoucissant) : 18 g

- HV rose musquée du Chili (cicatrisante puissante et régénérante) : 18 g

- HV inca inchi (apaisante, protectrice, assouplissante, restructurante) : 18 g

- SLSA : 12 g

- Cera bellina : 2 g

- Glycérine : 18 g

- Avoine en poudre : 3 g

- Polysorbate 80 : 18 g

- Base lavante neutre : 34 g

- Conservateur : 2 g

  

 

Faire fondre au bain-marie la cera bellina dans l'huile d'olive. Retirer du bain-marie et ajouter le SLSA. Mélanger soigneusement jusqu'à obtenir une pâte homogène.
Ajouter les autres huiles sans cesser de mélanger puis la glycérine et la poudre d'avoine.
Enfin, ajouter le polysorbate 80, la base lavante neutre et le conservateur.

 

Blog-287.jpg

 

Résultat :

Pas de fragrance cette fois-ci. Le mélange des huiles n'est pas désagréable et j'évite aux maximum les ingrédients inutiles pour me concentrer sur l'essentiel.

La texture est très crémeuse, facile à appliquer et à rincer. Evitez l'utilisation d'un gant car celui-ci absorbe tout. Mieux vaut l'appliquer à la main.

Partager cet article

Repost 0

Huile de douche pour peau atopique ou comment passer du côté obscur...

Publié le par Golawok

Horreur, l'eczéma de ma fille est de retour ! Alors bien sûr, pas aussi impressionnant qu'avant (photo) mais quand même ! Je pensais en être débarrassée et bien je me trompais. J'ai terminé d'utiliser l'huile de douche prescrite par l'allergologue et je l'ai remplacée par du savon d'alep. Mais il semble que cette huile de douche était efficace (ou alors il y a une autre raison au retour de l'eczéma).

 

Lena-135.jpg

 

Ne souhaitant pas débourser 10 € pour un petit flacon de cette huile de douche bourrée de parabens et autres saletés, j'ai voulu la réaliser moi-même.

 

Sur le site du fabricant, voici la composition :

- Extrait de plantules d'avoine Rhealba : calme les irritations et apaise la peau
- Base lavante douce (pH5,5) : nettoie en douceur
- Filaxérine, association unique de 2 composés issus de la gelée royale (le 10 HDA) et de l'huile d'onagre riche en acides gras omega 6 : aide à la reconstruction de la barrière cutanée
- Glycérine : hydrate

 

Et c'est tout. C'est un sacré menteur quand même car il y en a des saletés dedans quand on regarde les ingrédients sur le packaging...

 

Je me suis dit que ça allait être très difficile de reproduire la recette. Surtout sans utiliser d'ingrédient kkbeurk. Après de nombreuses recherches, j'ai dû me rendre à l'évidence : sans ingrédient kkbeurk, je n'y arriverai jamais. Alors, j'ai succombé à l'appel du Polysorbate 80. Oui, je sais, c'est mal ! Mais si c'est la seule façon de soulager ma fille durablement sans utiliser d'autres saletés, je dis banco !

 

J'ai piqué la recette sur le blog de "La Cosméto de Maman", je l'ai juste modifiée un peu pour coller aux ingrédients donnés par le fabricant (hors gelée royale car je n'en ai pas).

 

Recette :

- Caprylis : 20 %

- SLSA : 6 %

- Cera bellina : 1 %

- Huile végétale d'onagre : 34 %

- Glycérine : 9 %

- Protéines d'avoine : 1,5 %

- Polysorbate 80 : 9 %

- Base lavante neutre : 17 %

- Fragrance miel-vanille : 1,5 %

- Conservateur : 1 %

  

Faire fondre au bain-marie la cera bellina dans l'huile de coco fractionnée (caprylis). Retirer du bain-marie et ajouter le SLSA. Mélanger soigneusement jusqu'à obtenir une pâte homogène.
Ajouter l'huile d'onagre sans cesser de mélanger puis la glycérine et les protéines d'avoine.
Enfin, ajouter le polysorbate 80, la base lavante neutre, la fragrance et le conservateur.

 

 

Blog-228.jpg

 

Résultat :

Une huile plutôt crémeuse qui se transforme en lait au contact de la peau. Ne rêvez pas, elle ne mousse pas mais lave tout en douceur.

Partager cet article

Repost 0

Stick anti-eczéma

Publié le par Golawok

Mes crises d'eczéma se déclenchant n'importe quand, je n'ai pas toujours la possibilité de me soulager avec une crème. Je voulais avoir toujours un remède avec moi, histoire de calmer les crises dès qu'elle surgissent. Le format stick s'est imposé : petit, léger et discret, il se glisse dans le sac et est toujours à portée de main.

 

Recette pour un stick de 6 ml :

- Beurre de kpangnan (apaisant et réparateur) : 1,4 g

- Huile végétale d'inca inchi (restructurante, réparatrice et protectrice) : 3,7 g

- Cire d'abeille jaune (pouvoir filmogène et texture fondante) : 1,7 g

- Bisabolol végétal (apaisant et réparateur) : 2 gouttes

- Extrait CO2 de calendula (calme les inflammations et favorise la cicatrisation) : 1 pointe de couteau

- Huile essentielle de camomille romaine (anti-inflammatoire et anti-prurigineuse) : 2 gouttes

- Huile essentielle de lavande vraie (cicatrisante et régénératrice) : 2 gouttes

- Huile essentielle de géranium rosat (anti-inflammatoire) : 2 gouttes

 

Blog-119.jpg

 

 

Résultat :

Le stick est bien fondant, c'est exactement ce que je cherchais à obtenir. Je pense que la cire d'abeille est idéale pour obtenir cette texture.

L'odeur est bien fleurie mais n'est ni entêtante ni désagréable.

Le stick s'applique directement sur les plaques d'eczéma en couche relativement épaisse. On fait ensuite pénétrer avec de légers massages circulaires. La glisse sur la peau est parfaite, c'est un bonheur à utiliser.

Partager cet article

Repost 0

Lotion anti-eczéma, 2eme version

Publié le par Golawok

Après avoir testé des tonnes de crèmes HM ou dermato et n'avoir vu aucun résultat, j'ai tenté un coup de poker en créant une lotion que j'applique 3-4 fois par jour sur les innombrables plaques d'eczéma de ma fille. La 1ere version étant encourageante, j'ai ajouté des poudres de centella asiatica et de tepezcohuite, changé les huiles végétales et ajouté de l'huile essentielle de géranium.


Recette :

- Huile végétale de chaulmoogra (apaisante, idéale pour les peaux atopiques) : 40 g

- Huile végétale d'inca inchi (apaisante, restructurante, assouplissante et protectrice, idéale pour les peaux atopiques) : 10 g
- Hydrolat de camomille allemande (anti-inflammatoire et cicatrisant) : 12 g
- Macérât hydroglycériné de tepezcohuite (puissant réparateur cutané) : 15 g
- Macérât hydroglycériné de centella asiatica (puissant réparateur cutané) : 15 g
- Huile essentielle de lavande aspic (cicatrisante exceptionnelle) : 5 gouttes
- Huile essentielle de lavande vraie (cicatrisante et régénérante) : 5 gouttes
- Huile essentielle de camomille romaine (anti-inflammatoire, calme les démangeaisons) : 5 gouttes

- Huile essentielle de géranium rosat (régénérante, anti-inflammatoire) : 5 gouttes
- Conservateur cosgard à mélanger à la phase aqueuse (5-6 gouttes si le cosgard est déjà présent dans les macérâts glycérinés, 10 gouttes si ce n'est pas le cas)

 

Blog-097.jpg


Résultat :
Je suis assez bluffée : les plaques ont quasiment disparu après quelques jours d'utilisation. Ma fille qui se grattait au sang ne se gratte plus. Je continue l'application en espérant que ça disparaisse totalement. Et surtout, que ça ne revienne pas !

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>