Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ma visite de l'usine Melvita

Publié le par Golawok

Je suis partie en vacances en Ardèche. A l'office de tourisme d'Aubenas, je suis tombée sur un prospectus de la marque Melvita qui fabrique et commercialise des cosmétiques bio de qualité. Ce prospectus informait sur la possibilité de visiter l'usine. Quand j'ai commencé à faire attention à ce que je mettais sur ma peau, j'ai acheté des produits Melvita alors j'ai eu très envie d'y aller. La visite est gratuite et on bénéficie ensuite de 10 % de remise sur la boutique.

La visite en elle-même n'est pas passionnante. On ne voit quasiment rien, tout étant bien protégé (rapport à l'hygiène). Quand on s'y connait un minimum, on n'apprend rien mais c'est quand même impressionnant de voir les énormes cuves qui servent à fabriquer les crèmes et le stock monstrueux de matières premières !
On teste 2-3 produits lors de la visite et on termine par une dégustation de miel. C'est très sympa ! Et en bonus, on nous offre une crème pour les mains à l'argan de 30 ml. Une par personne, ce qui me fait presque 100 ml de crème (nous sommes 3 : mon homme, notre fille et moi), autant dire que j'en ai pour un bon moment !

Une fois la visite terminée, on est lâché dans la boutique et là... la carte bleue fait la gueule ! Il faut savoir que Melvita, c'est cher ! Quand on connait le prix des matières premières, on a vite fait de crier au scandale pour le produit fini. Bien sûr, il y a le marketing, la recherche, les salaires, tout ça mais quand même, 25 € pour une crème de jour de 30 ml, ça fait mal !

Tant pis, j'étais venue dans l'idée de me faire plaisir et j'ai dévalisé la boutique ! D'autant que ma fille avait décidé de se faire plaisir aussi en mettant dans mon panier un gel douche à la rose ainsi qu'un savon rose-framboise qui, il me semble, est fait avec des bondillons de savon. Dans un autre contexte, j'aurais reposé le savon, mais ça lui faisait tellement plaisir que je l'ai laissé !

J'ai donc commencé mes achats par un démaquillant en gel. Je ne sais pas pourquoi, il m'a attiré direct ! En fait, c'est un nettoyant visage tout simple mais j'en ai eu très envie.
J'avais aussi besoin d'un gommage corporel, ma peau souffrant de la chaleur, de la crème solaire, du chlore de la piscine, etc. J'y ai ajouté un délicieux gel douche au miel.
Lors de la visite, on nous a fait tester l'huile extraordinaire, L'Or Bio, qui est une pure merveille ! C'est une huile sèche qui sent divinement bon. J'ai craqué et je l'ai mise dans mon panier malgré son prix affreusement élevé pour un peu d'huile végétale !
J'ai terminé par m'offrir une crème visage et j'ai craqué sur un hydrolat de rose (alors que j'en ai à la maison). J'y ai ajouté une Eau Extraordinaire qui est un sérum aqueux à base d'hydrolat de rose et d'acide hyaluronique.
Et en dernier lieu, j’ai ajouté à mon panier un shampooing qui était à -50 %. Je suis terriblement faible !

En bonus, j'ai eu droit à 3 échantillons et à une mini trousse dans laquelle je ne peux rien mettre ou presque. Enfin, c'est sympa quand même.

Ma visite de l'usine Melvita
Ma visite de l'usine MelvitaMa visite de l'usine Melvita
Ma visite de l'usine MelvitaMa visite de l'usine Melvita
Ma visite de l'usine MelvitaMa visite de l'usine MelvitaMa visite de l'usine Melvita

Pardon pour les photos qui sont moches mais je ne suis pas une très bonne photographe, surtout avec mon téléphone portable.

Ma fille a quasiment vidé le gel douche à la rose en l'espace de 3 douches... j’ai fini par le lui confisquer.

J'utilise quotidiennement l'Eau Extraordinaire, le gel démaquillant et la crème visage. J'aime bien même si je trouve la crème un peu grasse. Mais bon, à 35 ans (presque, encore quelques jours !), il faut une crème adaptée.

Le gommage est une merveille ! Il gomme très bien, sans agresser et vraiment, je l'adore !

Je termine l'eau de fruits de clémentine dont je me sers comme tonique avant d'utiliser l'hydrolat de rose. De même, je termine ma crème corporelle maison avant d'entamer l'huile sèche. Je n'aime pas utiliser plusieurs produits à la fois. Les gels douche seront utilisés quand j'aurai terminé le savon SAF de ma copine Julia.

En conclusion, j'ai dépensé plus de 110 € chez Melvita. C'est terrible ! Je me suis fait vraiment plaisir mais ils ne sont quand même pas près de me revoir. J'ai bien l'intention de reproduire certaines recettes, notamment l'Eau Extraordinaire qui ne m'a pas l'air bien difficile à faire. Mais tout ça, ce sera l'objet de prochains articles !

Publié dans Le quotidien

Partager cet article

Repost 0

Shampooing lissant et disciplinant

Publié le par Golawok

Ma fille n'a plus de shampooing. Moi non plus d'ailleurs. Actuellement, j'utilise un shampooing Alepia. Il assèche pas mal les cheveux alors je fais une recette rapide, pour ma fille. Ses cheveux sont secs et partent dans tous les sens et son cuir chevelu la gratte. On va essayer d'arranger ça.

Recette :
- Eau minérale : 52,2 %
- Plantapon SF : 25 %
- Decyl glucoside : 10 %
- MSM : 2 %
- Protéines de soie : 3 %
- Phytokératine : 3 %
- Provitamine B5 : 3 %
- Fragrance Framboise Tagada : 1 %
- Cosgard : 0,8 %

Shampooing lissant et disciplinant

Quelle révolution !! Dès la première application, les cheveux de ma fille ont retrouvé leur douceur et de la discipline. Elle se gratte beaucoup moins la tête.

Je suis vraiment bluffée par cette recette que j'utilise aussi. Pas de miracle sur ma crinière courte mais ce n'était pas le but.

Publié dans Cheveux

Partager cet article

Repost 0

Envie de changer de vie

Publié le par Golawok

Je vais avoir 35 ans. J'approche de la quarantaine et je sens la crise grandir en moi. J'ai de moins en moins de motivation pour travailler dans ce que je fais. Je suis fatiguée de faire des cartons, d'emballer consciencieusement pour éviter la casse des flacons en verre. Ca me prend un temps fou et j'en ai marre !
Pourtant, j'adore le contact que j'ai avec mes clientes qui sont parfois des amies ou qui le deviennent au fil du temps. Mais la logistique est devenue une véritable corvée : emballage, création des étiquettes d'expédition, paiement en ligne des frais de port à chaque colis, découpage d'étiquette, scotchage des étiquettes sur les colis. Je fais les colis de moins en moins vite, je laisse parfois filer 1 jour avant de préparer la commande alors que je mettais un point d'honneur à tout traiter très rapidement pour satisfaire ma clientèle.

Ce qui me plaît le plus avec Absolubio, c'est le contact client. Que ce soit par e-mail, via Facebook ou via les ateliers que j'organise. C'est là que je prends le plus de plaisir. Je passe des heures sur mon profil professionnel Facebook (Véronique Absolubio) et sur la page de la boutique, je ne m'en lasse pas. J'aime le contact ! Je me demande même si je ne devrais pas ouvrir une boutique physique. Pourtant, je suis quelqu'un de timide, qui déteste parler en public. Mais lors des ateliers, c'est différent, je me sens bien. Il faudrait que je développe davantage cette partie de mon activité.

Je rêve de partir loin, d'acheter une grande bâtisse et de la transformer en chambres d'hôtes. Ca me laisserait suffisamment de temps pour continuer mon métier d'origine, à savoir la gestion de projets de traduction. Ça, j'aime toujours ! Même après 10 ans d'activité, je prends du plaisir à recevoir des demandes de mes clients. Le contact-client n'est pas agréable comme celui d'Absolubio mais il y a moins de logistique :)
Et je pourrais aussi organiser mes ateliers cosmétiques. Qu'est-ce que ça me plairait !

Je crois qu'il est temps de réfléchir sérieusement à tout ça. C'est peut-être juste le contrecoup de la fin des vacances, la reprise du boulot immédiate, sans même avoir eu le temps de ranger la maison (les valises trainent encore dans le salon). Mais j'ai besoin de changement, je le sens.

Je publie cet article, sans laisser la nuit porter conseil :) C'est mon état d'esprit du soir. Demain ça ira sans doute mieux mais j'ai envie de dire ce que j'ai sur le cœur. Écrire fait du bien, permet d'y voir plus clair.

Publié dans Le quotidien

Partager cet article

Repost 0

Déodorant 2eme formule

Publié le par Golawok

Il y a quelques temps, je vous donnais la recette du déodorant au bicarbonate de soude. Je l'avais mis en stick mais j'ai finalement décidé de le remettre en pot parce que le stick frotte sur les aisselles lorsque le déo est en fin de vie et ça fait très mal : irritations, rougeurs, etc.

Cette fois, j’ai bien augmenté la part de cire d'abeille car avec ces chaleurs, l'huile de coco est vraiment très molle, limite liquide.

Recette :
- Huile végétale de coco : 40 %
- Cire d'abeille : 10 %
- Bicarbonate de soude : 35 %
- Fécule de maïs : 15 %

Déodorant 2eme formule

La texture du déo est parfaite ! Les 10 % de cire d'abeille ont permis de garder le déo sous forme semi-solide. Malgré les grosses chaleurs de l'Ardèche puis de l'Aveyron (mes destinations de vacances cette année), le déodorant est resté en pâte.

Je suis toujours aussi contente de ce produit même s'il m'irrite toujours quand j'en mets trop souvent. Je le garde donc pour les moments importants.

Publié dans Hygiène

Partager cet article

Repost 0